Connect with us

Francais

Un nouveau variant surveillé de près par l’OMS et les États-Unis : “un nouveau variant surveillé de près par l’OMS et les États-Unis”

[ad_1]

« Le virus [responsable du Covid-19] continue de tuer et continue de changer », a souligné la semaine dernière le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et les autorités sanitaires américaines ont annoncé, vendredi 18 août, surveiller de près un nouveau variant du virus responsable du Covid-19, même si « pour l’heure, l’impact potentiel des nombreuses mutations de BA.2.86 sont inconnues », écrit l’OMS dans son bulletin épidémiologique consacré à la pandémie.

L’organisation a décidé de classer ce nouveau variant « dans la catégorie des variants sous surveillance en raison du très grand nombre (supérieur à 30) de mutations du gène Spike qu’il porte », précise l’OMS dans son bulletin. C’est la protéine Spike qui donne au virus son aspect hérissé et c’est elle qui permet au SARS-CoV-2 de pénétrer les cellules de l’hôte.

Pour le moment, ce nouveau variant a seulement été détecté en Israël, au Danemark et aux États-Unis. Dans ce dernier pays, les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (qui forment ensemble la principale agence fédérale américaine en matière de protection de la santé publique) ont dit sur X (anciennement Twitter) surveiller de près le variant.

Actuellement, seules quatre séquences connues de ce variant ont été signalées, sans lien épidémiologique associé connu, explique l’OMS.

Lire aussi :

Article réservé à nos abonnés
Covid-19 : une résurgence au cœur de l’été, peut-être portée par un nouveau variant

« L’impact potentiel des mutations BA.2.86 est actuellement inconnu et elles font l’objet d’une évaluation minutieuse », précise l’organisation, qui souligne une nouvelle fois l’importance de continuer à surveiller, à séquencer et à notifier les autorités compétentes pour avoir une vision exacte et d’ensemble de la pandémie.

6,9 millions de morts signalés dans le monde

L’OMS traque actuellement trois variants d’intérêt (XBB.1.5, XBB.1.16 et EG.5) et sept variants sont classés sous surveillance (BA.2.75, BA.2.86, CH.1.1, XBB, XBB.1.9.1, XBB.1.9.2 et XBB.2.3).

La plupart des États qui avaient mis en place des dispositifs de surveillance spécifiques de la présence du virus du SARS-CoV-2 et de ses variants les ont en général démantelés, en estimant que la menace était désormais moins sévère et ne justifiait plus ces dépenses. L’OMS n’a de cesse de dénoncer ce « désarmement » et continue « d’appeler à une meilleure surveillance, séquençage et notification [du] Covid-19 alors que ce virus continue de circuler et d’évoluer ».

Si, depuis début mai, l’OMS ne considère plus la pandémie comme une urgence sanitaire mondiale, « le virus (

[ad_2]

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2019 - Le Collectif BI-TON