Connect with us

Francais

Dans le Var, huit massifs forestiers interdits d’accès dimanche en raison de l’alerte rouge feux de forêts

[ad_1]

La Grèce : l’écosystème « en danger » à cause des incendies, selon des experts

Les forêts et les cultures régressent, les villes surchauffent : l’écosystème en Grèce est « en danger », préviennent des experts, après que 50 000 hectares ont été réduits en cendres en juillet, « le pire » mois de juillet depuis plus de dix ans. « L’hiver a été sec et les pluies du printemps n’ont pas été suffisantes pour maintenir l’humidité » dans les racines, constate auprès de l’Agence France-Presse (AFP) Charalampos Kontoes, un ingénieur agronome de l’Observatoire d’Athènes.

La Grèce est frappée par une longue période de chaleur, des vents forts et la sécheresse, des conditions climatiques « extrêmes [qui] attisent les feux », tout comme dans les autres régions méditerranéennes, souligne Nikos Bokaris, le président de l’Union grecque des forestiers.

Le bilan provisoire des incendies, en particulier dans l’Attique, la région d’Athènes, et sur les îles touristiques de Rhodes, Corfou et Eubée, s’élève « à environ 50 000 hectares brûlés », déplore Charalampos Kontoes, en rappelant que cela représente le « pire mois de juillet » en treize ans.

Jeudi, le sinistre près de Volos, dans le centre-est de la Grèce, a surtout touché des champs. Environ 660 foyers, majoritairement rapidement maîtrisés, ont été recensés en dix jours, soit une moyenne de 50 à 70 incendies par jour, a déclaré vendredi le ministre de la protection civile, Vassilis Kikilias. Chaque année, la Grèce est confrontée à des incendies de forêt, souvent meurtriers, comme en 2007 dans le Péloponnèse et à Eubée (84 morts), ou en 2018 à Mati, une station balnéaire près d’Athènes (103 morts).

Il y a deux ans, les feux, notamment à Eubée, ont causé trois décès durant l’été et ont brûlé 130 000 hectares, y compris des oliveraies et des pinèdes qui produisent de la résine. Des centaines de ruches sont parties en fumée. Cette année, les incendies ont déjà causé cinq morts. Les répercussions environnementales seront évaluées après leur extinction, selon le bureau grec du WWF.

[ad_2]

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2019 - Le Collectif BI-TON