Connect with us

Francais

Au moins quatre morts dans une attaque au missile à Lviv

[ad_1]

Les diplomates étrangers réunis à Kiev pour évoquer le plan de paix du président ukrainien

Andrii Yermak, chef de cabinet du président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a réuni pour la deuxième fois des diplomates étrangers pour évoquer la mise en œuvre du plan de paix en 10 points proposé par le chef de l’Etat, annonce jeudi la présidence. Une première série de consultations avait eu lieu le 30 juin.

La seconde s’est déroulée en présence des ambassadeurs des pays du G7, du chef de la délégation de l’Union européenne en Ukraine et de ceux des missions diplomatiques de Turquie, d’Afrique du Sud, de Chine, du Danemark, du Brésil, d’Inde, d’Espagne, d’Indonésie, de Corée du Sud, d’Australie, d’Arabie saoudite, d’Argentine, de Pologne, de Slovaquie, de République tchèque, des Nations unies et du Vatican, précise la présidence dans un communiqué. Les discussions ont porté sur les questions de sécurité radiologique, nucléaire, alimentaire et énergétique, ainsi que sur l’intégrité territoriale de l’Ukraine.

« Le soutien de chacun d’entre vous est très important pour nous, car il y a maintenant à cette table des personnes qui respectent l’intégrité territoriale, la souveraineté et l’indépendance de notre État et il est extrêmement important pour nous de vous entendre », a déclaré Andrii Yermak dans son discours d’ouverture. Une attention particulière a été accordée à la libération des prisonniers militaires et civils détenus par la Russie.

« La libération de tous les prisonniers et déportés est l’un des points de la formule de paix avancée par Volodymyr Zelensky, et notre Etat poursuit des consultations actives avec tous les pays intéressés concernant sa mise en œuvre », a commenté M. Yermak.

Des membres de la Direction principale des renseignements (GUR), , dont son chef, Kyrylo Boudanov, étaient également présents. Ils ont présenté aux diplomates le processus de rapatriement des militaires et des civils détenus et les ont informés de la situation à la centrale nucléaire de Zaporijia, que les forces russes ont, selon eux, l’intention de saboter.

Volodymyr Zelensky a présenté son plan de paix le 1er novembre, à l’occasion du sommet du G7 qui s’est déroulé en Indonésie.

[ad_2]

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2019 - Le Collectif BI-TON